La place de la sounna en islam fin

raduction d’une épître de Cheikh al FAWZAN, qu’Allah le préserve
mardi 4 mai 2010
par  Webmaster
popularité : 39%

La place de la sounna en islam fin


 


Voici quelques échantillons concernant la place de la sunna prophétique dans la poitrine des musulmans, leur mise en pratique de celle - ci, et leur satisfaction d'elle, car elle est la deuxième chose sur laquelle se base les arguments dans l'islam. Ils la révèrent, la vénèrent et l'honorent, elle est la parole de leur prophète qui ne parle pas sous l'effet de la passion, et parce que la conformité à celle - ci apporte le bien, la bénédiction, et la piété pour la communauté. Ceci est la place de la sunna du prophète - prière et salut d'Allah sur lui - dans le coeur des musulmans, et cela même chez leurs postérité, ils la révèrent, la respecte, et s'y soumettent comme si ils entendaient le messager - prière et salut d'Allah sur lui - la prononcer, car elle leurs est parvenue par voie authentique, il n'y a donc aucune place à la suspicion la concernant ainsi que son sens, le croyant s'y soumet, l'applique sur lui et sur autrui, c'est pour cette raison qu'il - prière et salut d'Allah sur lui a dit -  : " Qu'Allah illumine le visage de celui qui entend un récit venant de nous et qui le retransmet comme il l'a entendu, car il se peut que celui à qui l'on transmet comprenne plus que celui qui transmet ", il - prière et salut d'Allah sur lui - a incité à retransmettre sa sunna à ceux qui sont après lui parmi sa communauté, jusqu'à ce que l'heure ne vienne. Et il - prière et salut d'Allah sur lui - a dit lors du pèlerinage d'adieu, lorsqu'il fit son formidable discours : " Que le témoin parmi vous transmette à l'absent, car ils se peut qu celui à qui l'on transmet soit plus avisé que celui qui transmet ", il - prière et salut d'Allah sur lui - a ordonné à ceux qui étaient présents et qui ont été témoins avec le messager - prière et salut d'Allah sur lui - de transmettre aux absents de sa communauté - sur lui la prière et le salut -, c'est pour cela que le soin, la prise de la sunna, l'apprentissage et l'exactitude des musulman dans celle - ci ont été très grands, et ont dépassé les efforts de toutes les autres communauté. Il n'y a pas une communauté qui, comme cette communauté Mohammetique a pris autant soin des récits de son messager et de ses prophètes. Ils gardaient la sunna dans leurs poitrines et l'apprenaient par coeur, ils l'enseignaient et la transmettaient aux autres, le devancier transmet au suivant de génération en génération, et à côté de son apprentissage et de sa maîtrise ils écrivaient ses récits, ils la gardaient dans les poitrines et sur les lignes. Mais à l'époque du prophète - prière et salut d'Allah sur lui -, il interdisait d'écrire les récit prophétique, et il disait  : " Celui qui écrit quelque chose de moi qu'il l'efface ", le but dans cela était que l'on ne mélange pas le récit prophétique avec le Qoran, il interdisait d'écrire le récit prophétique pour ne pas que l'on pense que cela faisait parti du Qoran. Puis il autorisa certain personne parmi les compagnons d'écrire le récit prophétique, comme Abdallah Ben 'Amr Ben Al 'âss, qui écrivait ce qu'il entendait du prophète - prière et salut d'Allah sur lui -, c'est pour cette raison que Abdallah Ben 'Amr Ben Al 'âss était un des compagnons qui avait le plus de narrations car il écrivait les récits prophétique qu'il entendait, mais la préoccupation des musulmans était plus dans l'apprentissage que dans l'écriture, Ils apprenaient alors la sunna, la portaient dans leurs poitrine, l'étudiaient et la transmettaient, plutôt certain parmi eux voyageait du Hijâz vers l'Egypte à la recherche d'un seul récit qui aurait été transmis à certains compagnons, malgré la longue distance, mais ceci prouve l'attention qu'ils apportent au récit du messager - prière et salut d'Allah sur lui -, leur estime et leur respect pour lui.


 


Après cela, à l'époque du Khalife bien guidé Omar Ben Abdelaziz, la classification et l'écriture du récit prophétique commença, ensuite l'écriture du récit prophétique se développa, on composa alors les authentiques, les masânid, les encyclopédies et les lexiques pour la sunna du prophète - prière et salut d'Allah sur lui -, les recueils de la sunna existant maintenant se constituèrent alors entre les mains des musulman, louange à Allah. Et Allah préserva cette sunna prophétique de tout ajout et réduction par cet énorme effort qui a été fait par les gardiens de la communauté, ils l'ont gardé des inventeurs et des menteurs, ils ont composé au sujet de la sunna de grands ouvrages que l'on ne trouve dans aucune des communautés si ce n'est chez les musulmans, et ils établirent des règles précises pour accepter le récit. Ils montrèrent clairement la situation des grands menteurs, des inventeurs, des rapporteurs faibles et de ce dont le récit est abandonné, et cette préservation de la sunna fait parti de la préservation du livre d'Allah, comme Allah a dit ce qui signifie  : « En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien. » (Sourate al Hijr : verste 9). De la même manière qu'Allah a préservé son livre de l'ajout et de la réduction, il a préservé la sunna du messager au moyen de la narration, car elle explique le Qoran, l'éclaircît et l'interprète, ceci fait parti des miséricordes d'Allah envers cette communauté dés lors qu'il a préservé pour elle ses deux grands fondements, le Livre et la tradition prophétique.
 


Il faut faire attention à un groupe d'égareur dont l'affaire et le mal sont apparus à notre époque, ils font douter de la sunna du messager - prière et salut d'Allah sur lui - et disent : " Le Qoran nous suffit, nul besoin de la sunna ", ils s'argumentent de la parole d'Allah qui signifie : « C'est à eux que Nous avons apporté le Livre, la sagesse et la prophétie. Si ces autres-là n'y croient pas, du moins Nous avons confié ces choses à des gens qui ne les nient pas. » (Sourate Les bestiaux : verset 89), et du fait que la sunna, d'après eux, n'est pas motawâtirah mais elle est rapporté par voie âhâd, et on craint l'erreur et le mensonge des rapporteurs. Quand au Qoran il est une source sûre, comme ils disent, et ce qui est sûre et confirmé de façon tranchante et certaine suffit, et nous laissons ce en quoi il y a du doute.


 


C'est ce qu'ils professent - qu'Allah les enlaidisse -, et en réalité ils veulent annuler la législation, mais d'une manière ignoble et rusé. Ils ne peuvent pas dirent au gens : " Délaissez la législation ou délaissez l'islam ", ils ne viennent que d'une façon ignoble et satanique, il disent : " Sachez par le Qoran et il vous suffit de la sunna ", car ils savent que si la sunna est anéantie - qu'Allah fasse que cela ne soit pas décrété- le Qoran sera délaissé et par la suite toute la législation sera anéantie car la sunna - comme nous l'avons su - explique le Qoran. Si nous obéissions à ceux la - qu'Allah fasse que ce ne soit pas décrété - et que nous ne mettions pas en pratique la sunna, alors comment prierions ? Nous comment jeûnerions ? Nous comment ferions nous l'aumône ? Comment ferions nous le pèlerinage ? Comment reconnaîtrions nous le licite de l'illicite dans les rapports et autres ? Comment connaîtrions nous ce qui est interdit dans les mariages et autre ? ceci n'est possible qu'au moyen de la sunna, et à cause de cela, la législation islamique s'anéantirait.


 


Le messager d'Allah - prière et salut d'Allah sur lui - a informé de ceux-là et il les a démasqué depuis quatorze siècle, il a dit - sur lui la prière et le salut : " Peut ne s'en faut qu'un homme, rassasié, accoudé sur son divan, a qui un récit de moi lui parvient ne dise : " Entre nous et vous il y a le livre d'Allah, ce qu'il rend licite nous le rendons licite et ce qu'il rend illicite nous le rendons illicite ", il - prière et salut d'Allah sur lui - a dit : " Certes, il m'a été donné le Qoran et son équivalent". Et il y a en ce récit prophétique un énorme miracle du messager - prière et salut d'Allah sur lui -, et ce dont il a informé est arrivé. Le prophète - prière et salut d'Allah sur lui- nous a mis en garde de ceux-là et il nous a montré qu'il -prière et salut d'Allah sur lui - a reçu le Qoran et la sunna, tout deux venant d'Allah comme Allah a dit ce qui signifie :« [3] et il ne prononce rien sous l'effet de la passion ; » « [4] ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. » (Sourate L'étoile : verset 3 à 4). Quand à ce qu'ils ont dit comme quoi le Qoran a été transmis par un très grand nombre et qu'il est confirmé de façon formelle mais la sunna est confirmé par des récits dont les rapporteurs n'atteignent pas un grand nombre et a quelque chose de défectueux, elle n'est donc pas comme le Qoran ceci est une parole fausse et un argument rejeté car la sunna n'est pas superflue.
 


Elle n'est pas comme les histoires des hommes de lettre, les histoires fantastiques et ce qui est semblable, plutôt sa narration a des voies et des règles elle a des hommes qui l'apprennent et la gardent depuis l'époque du prophète -prière et salut d'Allah sur lui - jusqu'à notre époque et jusqu'au moment qu'Allah veut. Et la sunna est gardée et protégé par Allah il n'y pas d'opportunité pour un manipulateur d'atteindre la sunna du messager -prière et salut d'Allah sur lui-. Le fait que les gardiens de la sunna ont montré clairement les situations de tout grands menteurs ou rapporteurs faibles a été mentionné antécédement. Ils ont aussi mis au claire la situation des rapporteurs digne de confiance dans la narration desquels de fausses idées sont entrées, ou a qui il est arrivé ce qui affaiblit leur narration, comme ceux qui ne mentionne pas de qui ils ont rapporté ou ceux qui mélangent. Par conséquent la sunna est trop grande dans le coeur des musulmans pour que des mains pécheresses, de grands menteur ou des inventeurs ne l'atteignent, elle ne cesse d'être. Louange à Allah, comme elle a été rapportée du messager d'Allah - prière et salut d'Allah sur lui -, les gens dignes de confiances la rapportent de gens dignes de confiance et elle est enregistrée dans les registres de la sunna. Ainsi, l'ambiguïté de ceux qui rendent les choses obscures et des grands menteurs est repoussée et la sunna authentique et confirmé du messager - prière et salut d'Allah sur lui - n'est pas atteinte par un quelconque défaut ou un quelconque doute. Ceci est une grâce d'Allah et une faveur de sa part envers ses créature, quand à celui qui critique la sunna du messager, qui prétend qu'il n'est pas permis de la mettre en pratique et que l'on ne met en pratique que le Qoran, alors celui la est un mécréant car il a rejeté le deuxième fondement des bases de la législation qu' est la sunna du messager - prière et salut d'Allah sur lui. C'est comme si il disait : " N'obéissez pas au messager, plutôt n'obéissez qu'à Allah ", par la suite il n'aura pas obéi à Allah parce qu'Allah a ordonné l'obéissance au messager - prière et salut d'Allah sur lui -, il n'aura ni obéi à Allah ni obéi à son messager, et Allah a dit ce qui signifie : « Le butin provenant (des biens) des habitants des cités, qu'Allah a accordé sans combat à Son Messager, appartient à Allah, au Messager, aux proches parents, aux orphelins, aux pauvres et au voyageur en détresse, afin que cela ne circule pas parmi les seuls riches d'entre vous. Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition. » (Sourate le rassemblement : verset 7), et il a dit ce qui signifie : « [3] et il ne prononce rien sous l'effet de la passion ; » « [4] ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. » (Sourate l'étoile : verset 3 à 4).


 


Il y a ici en ce moment, un groupe qui a fait son apparition parmi ceux qui prétendent avoir la science qui n'ont pas pris la science des savants mais qui ne l'on prise que des livres. Ils ont été les élèves des feuilles de papier et ils ont commencé a se jouer de la sunna du messager - prière et salut d'Allah sur lui - ils authentifient affaiblissent et rapportent alors qu'ils n'ont même pas un reliquat de science du récit prophétique et sa terminologie. On craint plus pour la sunna à cause d'eux que l'on ne craint du premier groupe, car l'ignorance du premier groupe est claire quand à ceux là il se cachent derrière la prétention d'avoir la science et la connaissance et il n'y a ni de force et ni de puissance que par Allah.


 


Nous demandons à Allah qu'il nous fasse grâce à tous de l'inspiration pour la science utile et les bonnes oeuvres, qu'il nous inspire la droiture et qu'il nous fasse voir la vérité comme étant une vérité et qu'il nous accorde de la suivre. Qu'il nous fasse voir le faux comme étant faux et qu'il nous accorde de nous en éloigner, il est certes capable sur toute chose et prière et salut d'Allah sur notre prophète mohammed.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois